Avec 2 buts d’avance à la pause, tous les espoirs étaient permis. Un trou d’air de 10 minutes à la sortie des vestiaires aura permis à notre adversaire de s’imposer logiquement.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.